Sérieux : s'abstenir.




Vous pensez que la photo, c'est fastoche, qu'on peut réussir en y consacrant 5 mn de temps en temps ?
Tout faux.

La photo, c'est épuisant.
La photo, c'est un sacerdoce.
La photo, c'est un boulot ab-so-lu-ment éreintant.
La photo, il faut s'y consacrer à plein temps ou renoncer.

Le plus sûr, pour s'y consacrer à plein temps, c'est d'habiter sur place :

LOGEZ-VOUS DANS VOTRE APPAREIL PHOTO !

C'est la raison pour laquelle les "pros" de la photo n'utilisent pas un smartphone : on y est trop à l'étroit pour y habiter tous les jours. Il vaut mieux choisir un boîtier plein format qu'une cochonnerie APS, micro 4/3, ou plus petit.
Vivez au large ! Habitez dans un plein format 24x36 !

Et comme l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, réveillez-vous au lever du soleil pour profiter de ses premiers rayons. La photographie, ça se pratique le matin tôt et le soir tard ! ("Golden hour", disent les anglo-saxons)


L'heure du réveil

Dans votre boîtier photo, ne méprisez pas les automatismes !
Un volet roulant auto est plus pratique qu'un volet roulant qu'on doit remonter à la main en tournant un vilebrequin. La photo, c'est crevant... alors il est important de s'économiser chaque fois que c'est possible.


En photo, il faut être PROPRE ! Dès le réveil, il faut se laver l'oculaire. Allez hop, au boulot :

L'heure de la toilette

...ahhh, ça va mieux (comparer l'oculaire de la 1ère image avant toilette, et celle-ci après toilette).


Tout propre pour le p'tit déj'.
C'est important, la nourriture : il ne faut pas économiser sur la qualité. Ni crampes d'estomac, ni problème d'entrée/sortie en mangeant "bio" et "extrême-bio" !

L'heure du p'tit déj'


Après un bon petit déj', on est prêt pour affronter le boulot avec entrain !
Il ne faut jamais oublier que les bons ouvriers ont de bons outils... alors ne pas hésiter à choisir les meilleurs. Et lorsqu'on a la chance d'habiter dans son boîtier photo, on en profite pour y travailler : vive le télé-travail !

L'heure du boulot


Le boulot c'est bien, mais il n'y a pas que le boulot dans la vie. Après une journée de boulot, rien de tel qu'un moment de repos. Ceux qui habitent dans un boîtier à écran orientable seront favorisés : l'écran orientable apporte un confort appréciable.

L'heure de la détente


La détente, d'accord. Mais sans oublier les obligations.
Quand on vit en appartement, on passe l'aspirateur. Quand on a un jardin, on tond la pelouse.
Quand on a la chance de vivre dans un boîtier photo, on l'entretient ! La poussière est l'ennemi du photographe. Des batteries en bon état sont essentielles au bon fonctionnement du boîtier. Au boulot !

L'heure de faire le ménage


On n'oublie pas de faire un petit coucou aux anciens, ça fait toujours plaisir.

L'heure de faire coucou aux anciens !


On se retrouve tous en famille autour d'une bonne table pour le repas du soir.

L'heure du repas en famille


Après le repas, on peut regarder la télé.
Il arrive hélas que le programme soit complètement nul... il n'y a que des navets à la télévision de nos jours ! ...Mais où sont les émissions de télé du bon vieux temps ? C'est un scandale, c'est insupportable !

Quel navet à la télé !


Quand il est l'heure d'aller se coucher, il ne faut pas s'attarder ! Hop, au dodo.

L'heure d'aller se coucher


Lorsqu'on a fait les choses de manière raisonnée, on a choisi de longue date un sac-photo moëlleux et protecteur. Pour y dormir au calme, c'est l'idéal. Bonne nuit !

L'heure de dormir


Ainsi s'achève une journée-type quand on habite dans son boîtier-photo. Faites de beaux rêves...

...mais... psssittt ! Quel que soit l'endroit où l'on habite, une chose est sûre, on habite tous là :
On y habite tous !








Pour revoir la page précédente :
du sérieux
toujours
 !










(Ces pages ont été conçues pour être visualisées avec un ordinateur, pas un smartphone ; si néanmoins vous utilisez un smartphone, nous vous conseillons de le faire avec le navigateur Firefox, en cochant l'option "version ordinateur". Si vous constatez un quelconque "bug", n'hésitez pas à signaler le dys­fonction­nement merci.
Et comme d'habitude : si un lecteur charitable trouve des erreurs, des fotes d'ortografe, de typographie, de mise en forme ou autres, ...qu'il n'hésite pas à les signaler à leur auteur à l'adresse ci-dessus, merci.)