Made in Japan
(3e partie : Fukushima)


Fukushima : la gare
(photo prise au smartphone)

Suite au séisme et au tsunami du 11 mars 2011, du 12 au 15 mars les réacteurs de la centrale atomique de Fukushima explosaient les uns après les autres, contaminant l'atmosphère et les environs par de nombreux composants radioactifs.

L'Europe a Tchernobyl.
L'Asie a Fukushima.
Mais pourquoi donc aller dans ce coin pour faire des photos quand on essaye de manger "BIO" 365 jours par an ??? Quelle est donc cette perversion ???

Commençons par le début.

La période de floraison des cerisiers ("sakura") est une véritable institution au Japon.
Elle commence au Sud de l'archipel, se propage comme une vague vers le Nord pour s'achever dans l'île d'Hokkaidō.

Une véritable "météo" est mise à jour quotidiennement pour informer les Japonais de l'avancement de la vague fleurie.
Prévisions de 'sakura'
Exemple : une carte de Japan Meteorological Corporation informant des dates optimales de la vague des cerisiers en fleurs à travers le Japon.

Et donc...
...Ayant constaté que la vague des cerisiers en fleurs était déjà passée dans le Sud de l'archipel, à Kyōto et Tōkyō... un coup d'oeil sur les prévisions est formel : il faut se rendre à Fukushima pour avoir l'optimum de la vague de fleurissement.

Destination Fukushima. C'est parti ! 😊


Fukushima : on y est !
(Nikkor 28-300mm à 110mm, ISO 140)

Pas de doute ! La "météo" ne s'était pas trompée : tous les arbres sont en fleurs, et les Japonais se pressent pour assister au spectacle. Dans un coin de l'image, un pylone semble rappeler qu'une centrale électrique se trouve par là-bas...

Fukushima : la ville.

Fukushima : on y est !
(Nikkor 28-300mm à 110mm, f/11, ISO 180)

Et tout autour de Fukushima, des arbres fleuris partout ! Des collines entières d'arbres en fleurs !

Fukushima : on y est !
(Nikkor 28-300mm à 120mm, ISO 125)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 70mm, ISO 64)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 28-300mm à 62mm, ISO 64)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 170mm, 1/1000sec, f/2.8 - donc PO - ISO 64)

Les Japonais sont au courant (facile jeu de mots) : ils sont présents en masse à Fukushima pour y faire des photos.

Foule dans les fleurs !
(Nikkor 28-300mm à 28mm, ISO 80)


Selfy fleuri !
(Nikkor 28-300mm à 250mm, ISO 320)

Et... même le smartphone est fleuri !
 😊
Selfy fleuri, agrandissement 100%
(Parenthèse pour photographes, agrandissement de l'image précédente :
le 28-300mm est un des plus mauvais, sur le critère "définition", des objectifs actuels de Nikon... l'image ci-dessus, à f/8, prouve qu'il est cependant loin d'être ridicule, et donne des images très correctes lorsqu'on l'utilise aux ouvertures modestes)


Tout est en fleurs à Fukushima, pas seulement les cerisiers... des fleurs d'un blanc éclatant, de couleur rose, rouge, jaune...

Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 160mm, ISO 180)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 200mm, 1/500sec, f/2.8 - donc PO - ISO 64)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 150mm, 1/500sec, f/2.8 - donc PO - ISO 64)


Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 150mm, 1/500sec, f/2.8 - donc PO - ISO 64)

Malgré les charmantes attentions des jardiniers locaux qui dessinent des coeurs fleuris...

Fukushima : on y est !
(Nikkor 28-300mm à 135mm, f/11, ISO 450)

...on est quand même à Fukushima : dans le lointain, des constructions rappellent vaguement qu'une centrale atomique d'occasion (état moyen) se situe dans le coin...

Fukushima : on y est !
(Nikkor 70-200mm FL à 200mm, ISO 200)



Fin de l'escapade à Fukushima...
Il est temps de sauter dans un "shinkansen" pour rejoindre la civilisation.
4e partie : "shinkansen".





Revoir l'une quelconque des pages précédentes ?
Cliquer ici pour revoir la première partie,
...pour revoir Hiroshima & Nagasaki,
...pour revoir Fukushima fleurie.





Toutes les images de cette page, sauf indication contraire,
ont été réalisées avec des objectifs Nikkor sur boîtier Nikon D810.