Trop tard !



En ce début de XXIe siècle, cause réchauffement climatique, les récoltes ont lieu de + en + tôt. En juin tout est en fleur (lavande, immortelle, sauge...), tout est mûr (blé, seigle, orge...) ; en juillet tout est coupé, ou presque.

Le vert reprend le dessus ! Le 7 juillet au soir, tout était bleu... et le 8 juillet au matin :

Coupées !

(8 juillet 6h33, 28-300mm à 70mm, ISO 900)


Coupées !

(8 juillet 6h43, 28-300mm à 80mm, ISO 560)


Le changement est radical...

(17 juillet 7h43, 28-300mm à 90mm, ISO 180)


Le changement est radical...

(17 juillet 7h47, 28-300mm à 300mm, ISO 900)


Voici l'un des monstres qui avalent les lavandes, en route pour la récolte, 3 rangs à la fois :

Et voici la machine à couper

(18 juillet 16h54, AF-S 14-24mm à 14mm, ISO 64)

...et pour ne rien perdre de la récolte, il arrive que les premiers pieds des lavandes soient chargés à la main !

A la main !

(17 juillet 19h58, 28-300mm à 32mm et pleine ouverture, ISO 64)


En plein week-end, il est 20h16 (la récolte des lavandes n'a rien à voir avec un travail de flemmard)...
😊
...encore deux passages pour finir le boulot :

Deux passages, et c'est fini...

(17 juillet 20h16, 28-300mm à 150mm, ISO 400)


...sous un ciel menaçant

(18 juillet 15h50, AF-S 14-24mm à 14mm, ISO 64)


...en cours de récolte

(18 juillet 16h56, AF-S 14-24mm à 24mm, ISO 64)


Pour ceux qui doutent encore de la réalité du réchauffement climatique :
- il y a un demi-siècle environ, les lavandes étaient coupées fin août ;
- au début du XXe siècle, elles étaient coupées fin juillet ;
- cette année, le 10 juillet toutes les lavandes étaient fauchées comme les blés.
Quelle misère.

Coupées !

(10 juillet 19h02, Z9 + Z 24-70mm f/2.8 à 24mm, ISO 64)


Cependant, après la récolte des lavandes, il ne faut pas tourner le dos au plateau !

Tournesols

(10 juillet 20h28, 28-300mm à 28mm, ISO 1600)


Tournesols

(10 juillet 20h30, 28-300mm à 55mm, ISO 1600)


Car les tournesols, c'est toujours sympathique :
😊

Tournesols

(10 juillet 7h27, AF-S 80-400mm à 320mm, ISO 500)


...Et un champ de luzerne, c'est rafraîchissant !


Champ de luzerne

(4 juillet 18h, 28-300mm à 100mm, ISO 160)


Mais quand peut-on dire qu'il est trop tard ?...
...Lorsque les lavandes sont coupées ? ...Lorsque les blés sont coupés ?
...Ou bien lorsque les coquelicots disparaissent ? (les coquelicots fleurissent sur le plateau au mois de juin)

Coquelicots

(2 juin 15h47, 28-300mm à 135mm, ISO 320)



Conclusion ?





Revoir une
de ces pages ?

Intro : évitez la foule !
Partie 1 : du blé, du blé.
Partie 2 : lavandes pas bio.
Partie 3 : cumul de cumulus !
Partie 4 : éloge de la différence.
Partie 5 : photos à faire sans Soleil.
Partie 6 : si c'est trop tard, c'est trop tard...




Toutes les photographies de cette page
ont été réalisées avec des objectifs Nikkor
sur boîtier Nikon D810 ou Z9.